Cours et jardins _ Ilot Tivoli, Sainte Anne — Dijon (21)

LAUREAT DU CONCOURS
moe : DCpaysage (ex. frangespaysage) // camille-gualeni paysagiste // fabre&speller architectes
moa : ville de Dijon
surface : 1,2 ha
coût du projet : paysage 1,2M€ ht
calendrier : 09/2017

PLAN D’INSERTION URBAINE DE L’ILOT SAINTE ANNE

La mission d’appel à idées pour la mise en valeur paysagère et scénographique des cours et jardins de l’îlot Tivoli-Sainte-Anne lancé par la ville de Dijon va au-delà du projet d’aménagement. En raison de la complexité programmatique, de la surface de l’îlot à l’échelle du centre historique et de la diversité des espaces concernés, des réflexions stratégiques et programmatiques ont été nécessaires pour avoir une lecture à la fois paysagère et urbaine du site.
En vue de cela, notre travail propose une analyse du site sous l’angle de ses décors, de ses scènes et de ses spectacles potentiels. Cela permet d’aboutir à une proposition de mise en cohérence d’espaces aujourd’hui hétérogènes, par la création de scènes urbaines aux ambiances paysagères dans les cours et jardins.

L’ilot Sainte Anne se trouve au sud dans l’emprise historique du centre de Dijon. Il ne s’agit pas d’un petit ilot urbain, mais d’un ensemble important en taille et en fonctions. Avec la restructuration du musée des beaux arts et le grand projet de la cité du vin, l’ilot Sainte Anne souligne une ambition urbaine et de programmation pour ces riverains.
L’ilot abrite aujourd’hui :
– le musée de la vie bourguignonne et le musée de l’art sacré dans les bâtiments religieux,
– le commissariat de police municipale et des centres de l’administration.
Afin de redonner l’ilot à la ville, il n’était pas question d’ouvrir de nouvelles brèches, mais de renforcer les entrées existantes et de créer un parcours libre pour traverser les divers espaces qui le composent.

HISTOIRE ET PATRIMOINE
le projet des cours et jardins

DECORS : Une “mise en scène paysagère et scénographique” ouvre bien sûr à l’univers théâtral. Les façades nous sont alors apparues comme des décors : à la fois des fonds de scène pour les évènements à venir, mais aussi des supports verticaux à investir avec des projections lumineuses, des affiches ou des photos invitant à monter sur scène.
SCÈNES : Les scènes sont les espaces horizontaux parmi les cours et les jardins, existants ou potentiels. Les scènes sont et seront destinées à accueillir différents usages – différents spectacles.
SPECTACLES : Dijon possède déjà une programmation établie pour ces espaces publics. Qu’ils nais- sent d’une volonté publique ou privée, il est important de comprendre ce qui existe et qui fonctionne a n de les faire converger sur le site d’étude.

PLAN MASSE DU PROJET AVEC L’ORGANISATION DES COURS ET JARDINS